Meyoucycle

Eleanor Bauer & Chris Peck

Jeudi

22 | 03

La Condition Publique
Roubaix
20h

  • Eleanor Bauer & Chris Peck (développée avec les collaborateurs)
  • ELEANOR BAUER
  • ELEANOR BAUER
  • chris peck
  • chris peck
  • Eleanor Bauer, Inga Hákonardóttir, Tarek Halaby, Gaël Santisteva
  • Ensemble Ictus : Gerrit Nulens (drums, percussion), Gwenaelle Rouger (piano, synthétiseur), Kobe Van Cauwenberghe (guitare, basse)
  • Ensemble Ictus : Jean-Luc Fafchamps, Tom Pauwels
  • Chris Peck, Eleanor Bauer, Gérald Kurdian, Arjan Miranda, Ryan Seaton
  • Sofie Durnez
  • Caravan Production (Bruxelles, BE) pour GoodMove
  • Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint Denis (FR), Kaaitheater (Bruxelles, BE), PACT Zollverein (Essen, DE)
  • Kaaitheater (Bruxelles), Pianofabriek (Bruxelles)
  • Autorités flamandes, de l'ONDA - Office national de diffusion artistique et de King's Fountain

En anglais, « Meyoucycle » et « musical » se prononcent quasiment de la même façon. La pièce ressemblerait donc à une comédie musicale, en comporterait certaines spécificités, sans en être tout à fait une…
Elle combine en tous cas musique, danse et texte, et semble raconter une histoire : dans un futur proche, des terroristes poétiques cherchent à maintenir une véritable liberté d’expression, mise en danger par une société hyper capitaliste dans une ère technologique. Ces hackers d’un genre nouveau choisissent alors de vivre cachés, de perdre leurs identités et de se transformer constamment, revêtant différentes formes de discours et d’apparences physiques.
La chorégraphe Eleanor Bauer, aujourd’hui installée en Belgique, et le compositeur américain Chris Peck collaborent depuis des années, mais à distance. Leur façon de travailler est donc conditionnée par l’absence, la distance et le recours aux technologies pour communiquer. Ils ont en outre développé la pièce en dialogue avec les interprètes et les musiciens de l’ensemble Ictus. Il s’agit donc véritablement d’un « Me-you-cycle », un cycle composé de ce qu’apportent « toi », « moi », et tout ce qu’il y a autour, de visible et d’invisible.
Meyoucycle met ainsi en lumière la communication en tant que faculté humaine fondamentale, constamment menacée d’expropriation et de manipulation à l’ère de l’information continue et des réseaux sociaux.