Un hommage à Merce Cunningham

Merce Cunningham - Reconstruction de Robert Swinston CNDC Angers

Jeudi

21 | 03

Le Bateau Feu
Dunkerque
20h

  • Beach birds
  • Merce cunningham
  • robert swinston
  • John cage - four 3 (1991)
  • gavin bryars, morgan goff, audrey riley
  • marsha skinner
  • marion baudinaud, matthieu chayrigues, antonin chediny, anna chirescu, pierre guilbault, gianni joseph, haruka miyamoto, catarina pernÃo, flora rogeboz, carlo schiavo, claire seigle-goujon
  • merce cunningham trust
  • john cage trust et des éditions peters
  • biped
  • MERCE CUNNINGHAM
  • ROBERT SWINSTON
  • gavin bryars - biped
  • GAVIN BRYARS, MORGAN GOFF, james woodrow, AUDREY RILEY
  • guyonn auriau, marion baudinaud, matthieu chayrigues, antonin chediny, anna chirescu, xavier gocel, pierre guilbault, gianni joseph, adélie marck, haruka miyamoto, catarina PERNÃO, flora rogeboz, carlo schiavo, claire seigle-goujon
  • shelley eshkar, paul kaiser
  • suzanne gallo
  • MERCE CUNNINGHAM TRUST

Robert Swinston, ancien danseur et assistant de Merce Cunningham, continue de faire vivre son répertoire et recrée pour cette soirée hommage deux pièces mythiques : Beach Birds et BIPED.

Beach Birds (1991) – 28 mn

Pièce pour onze danseurs, Beach Birds est basée sur le phrasé physique individuel. Les interprètes sont invités à ne pas être exactement ensemble. Ils peuvent danser comme un troupeau d’oiseaux, lorsqu’ils s’envolent soudainement.

“J’avais trois idées en tête : les oiseaux, manifestement, ou d’autres animaux ; les êtres humains à la plage ; et quelque chose que j’aime au bord de la mer : observer un rocher, le contourner et constater qu’il change sans cesse, comme s’il était vivant. Ces trois images entrent dans ce que j’ai essayé de faire. Tout en définissant la structure comme je le fais toujours, je me suis servi de ces images en les gardant en tête.” Merce Cunningham

Biped (1999) – 45 mn

BIPED est une exploration des possibilités de la technologie d’animation de capture de mouvement. Les artistes numériques Paul Kaiser et Shelley Eshkar ont collaboré avec Cunningham qui a chorégraphié 70 phrases transposées en images numériques. Ces images animées, ainsi que les motifs abstraits, sont projetés sur un tulle à l’avant de la scène, derrière lequel les danseurs peuvent être vus. Cunningham a également utilisé le logiciel informatique DanceForms, pour développer la chorégraphie. La musique de Gavin Bryars, partiellement enregistrée, est également jouée en direct sur des instruments acoustiques. Le sol du plateau est divisé en carrés lumineux, dans ce qui semble être une séquence aléatoire.

Un bord de plateau est prévu à l’issue de la représentation avec Robert Swinston, ancien danseur et assistant de Merce Cunningham.