Mieux vaut partir d’un cliché que d’y arriver

Sylvain Riéjou - Association Cliché

Mardi

08 | 12

Maison Folie Beaulieu
Lomme
19h

  • Sylvain Riejou
  • Sylvain Riejou
  • Tatiana Julien
  • Stéphanie Briatte, Laure Hamidi, Lucas Morlot
  • Myriam Gourfink, Daniel Larrieu, Olivier Martin Salvant, Mathilde Hennegrave, Maud Pizon, David Walh

Danseur et vidéaste, Sylvain Riéjou donne à voir, et surtout à entendre, ses « prises de tête » artistiques. Pour cette auto-fiction, il s’appuie tout autant sur un travail de recherche que sur ses souvenirs d’enfance, danseur en herbe s’agitant seul dans sa chambre sur les clips de Prince, Madonna, Mylène Farmer ou Mickael Jackson.

En effet, c’est une chanson de geste qui jalonne Mieux vaut partir d’un cliché que d’y arriver, à savoir des mouvements expressionnistes symbolisant les paroles. Ainsi, de trouvailles gestuelles en pépites cocasses, le chorégraphe-danseur nous emmène sur une piste jalonnée de questionnements artistiques. Explorant d’innombrables possibilités de basculer son propre corps de l’espace réel du plateau vers l’espace virtuel de la vidéo, l’artiste se dédouble, se détriple, offrant à lui seul des duos ou des trios, s’amusant à créer plusieurs personnages qui se répondent, se chamaillent ou collaborent. Une manière de jouer avec ses questionnements pour y injecter un peu d’humour. Parce que la vision de l’artiste romantique et torturé, c’est un peu cliché quand même…