Le blanc dans la création artistique du XXe siècle – Conférence

Par Geoffrey Sol, guide conférencier au LaM, en présence d’Emmanuel Eggermont

Samedi

07 | 03

Villeneuve d'Ascq
10h30

Le 18 mars à 21h sera accueillie au Gymnase la première française d’Aberration d’Emmanuel Eggermont. Pensée comme une variation sur le blanc, cette pièce s’inscrit dans l’étude chromatique initiée en 2017 avec Πόλις (Polis), faisant référence à l’Outre-noir du peintre Pierre Soulages, et poursuivie en 2019 avec La Méthode des Phosphènes, s’inspirant de ces rémanences lumineuses et colorées.

A cette occasion, une dizaine de jours en amont de la représentation, Le Gymnase | CDCN s’associe au LaM – Lille Métropole Musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut, pour une conférence. Geoffrey Sol, guide conférencier, propose d’observer comment, au tournant du XXe siècle et jusqu’à aujourd’hui, le blanc est devenu le réceptacle de la pensée moderne. De Claude Monet à Bertrand Lavier en passant par Kasimir Malevitch, Robert Rauschenberg, Robert Ryman ou encore Sol Lewitt, chacun y a déposé une modification de sa définition. Qu’y a-t-il à voir en cette « non couleur » ? Comment peut-elle être aussi bien lumière et effacement, gouffre et transcendance, disparition et émanation. Comment les enjeux qu’on lui attribue on fait d’elle tout à la fois symbole de la fin de l’art et son renouveau ?

En ouverture, Emmanuel Eggermont présentera Performance d’après Aberration
Chorégraphie et interprétation : Emmanuel Eggermont
Musique : Julien Lepreux
Lumière : Alice Dussart
Durée : 15 mn