TO DA BONE

Marine Brutti, Jonathan Debrouwer, Arthur Harel - (LA)HORDE

Mercredi

28 | 03

maison Folie Wazemmes
Lille
19h

  • (LA)HORDE - Marine Brutti, Jonathan Debrouwer, Arthur Harel
  • Valentin Basset aka Bassardo (France), László Holoda aka Leslee (Hongrie), Thomas Hongre aka ToPa (France), Kevin Martinelli aka MrCovin (France), Viktor Pershko aka Belir (Ukraine), Nick Reisinger aka Neon (Allemagne), Edgar Scassa aka Edx (France), Andrii Shkapoid aka Shkap (Ukraine), Damian Kamil Szczegielniak aka Leito (Pologne), Michal Adam Zybura aka Zito (Pologne)
  • Aamourocean
  • Patrick Riou
  • claire dereeper
  • CLAIRE DEREEPER
  • lily sato
  • jean-christophe lanquetin

La création du collectif (LA)HORDE rassemble 11 danseurs de Jumpstyle venus de toute l’Europe pour faire partager l’énergie et la rage de leur danse.
À l’origine de ce collectif, trois artistes : Marine Brutti, Jonathan Debrouwer et Arthur Harel. Depuis sa création en 2013, il poursuit un processus de création au carrefour de la danse, des arts visuels et de la performance, et s’inspire des flux de contenus qui irriguent le net et donnent au corps une place centrale. C’est ainsi qu’il découvre sur YouTube les corps survoltés des «jumpers» : de jeunes danseurs du monde entier qui partagent sur la toile leur pratique solitaire d’une danse électrisée, au rythme d’une musique hardcore. Né en Belgique et au Pays-Bas à la fin des années 90, le Jumpstyle refait surface online depuis les années 2000 grâce à des tutoriels. Quelques années plus tard, (LA)HORDE parle d’une danse « post internet » qui fédère ces danseurs autodidactes dont l’apprentissage s’est fait en solitaire, mais en connexion avec le reste du monde. La performance de 10 minutes TO DA BONE, qui a remporté le 2ème prix lors de Danse Élargie à Paris au Théâtre de la Ville en 2016, est le premier volet de cette pièce chorégraphique d’1h.