Samedi détente

Dorothée Munyaneza

Vendredi

30 | 03

Le Vivat
Armentières
20h

Samedi Détente. C’est par ces deux mots colorés que la chorégraphe Dorothée Munyaneza a choisi d’évoquer son enfance.
Le titre d’une émission de radio de l’époque qui diffusait des chansons venues d’ailleurs et que les enfants apprenaient par cœur avant de se mesurer le lundi suivant dans la cour de récréation au jeu de la meilleure performance… Moments du quotidien, instants paisibles, avant que tout ne bascule à l’été 1994 et que le pays ne sombre dans l’horreur. Comment raconter l’impensable ? La peur, l’exode, les longues marches ? Comment dire quelque chose de ce génocide atroce ? Par la danse et le chant, Dorothée Munyaneza rappelle le souvenir des lieux qu’elle a aimés et des personnes qui ne sont plus. Avec pudeur, humanité, et un immense talent de conteuse, elle replace ce conflit à hauteur humaine. Son témoignage résonne avec force dans le climat actuel et invite à nous défier de tous les replis identitaires.