Narcose

Aïcha M'Barek & Hafiz Dhaou

Mardi

26 | 03

La rose des vents
Villeneuve d'Ascq
21h

  • aïcha m'barek et hafiz dhaou
  • stéphanie pignon, johanna mandonnet, gregory alliot
  • ogra-heythem achour, hafiz dhaou
  • OGRA-HEYTHEM ACHOUR
  • aïcha m'barek
  • xavier lazarini
  • christophe zurfluh

Narcose ou l’ivresse des profondeurs. Les chorégraphes Aïcha M’Barek et Hafiz Dhaou recherchent cet état de corps en apnée, de profond silence intérieur, qui précède un état d’exaltation pouvant altérer la motricité.

En immersion dans ce coma exploratoire, les trois interprètes négocient avec l’espace et leurs trajectoires interpellent et questionnent le public. Les corps se révèlent tour à tour, contraints, parcourus de spasmes, incohérents, révoltés, épuisés, apaisés… Dans Narcose, la fluidité est rompue. On est au bord de l’asphyxie, obligés de réagir très rapidement. L’appauvrissement n’est pas seulement celui de l’air, c’est aussi celui des relations entre les gens, la phobie, l’évitement de certains lieux. L’atmosphère de Narcose rappelle le contexte social actuel, la peur d’être agressé, la montée des extrémismes…